Garanties prolongées

Lorsqu’on achète un bien, celui-ci est généralement garanti par le fabriquant ou le commerçant pour « une une durée raisonnable, compte tenu du prix payé, du contrat et des conditions d’utilisation ». Après cette période, plusieurs commerces offrent au client d’acheter une garantie prolongée. Cette pratique se rencontre fréquemment lors de l’achat de meubles, appareils électroménagers ou électroniques, entre autres.

Avant de vendre une garantie prolongée, le vendeur doit mentionner verbalement et par écrit qu’il existe, dans la Loi sur la protection du consommateur du Québec, une garantie légale gratuite sur tout bien acheté ou loué au Québec. Cette garantie s’applique si on découvre que :

  • le bien ne peut servir à son usage normal;
  • le bien n’a pas une durée de vie raisonnable compte tenu du prix payé et de l’utilisation qui en a été faite.

La dépense supplémentaire que représente l’achat d’une garantie prolongée est à réfléchir puisque la garantie légale qui couvre habituellement la même chose est gratuite.

En cas de refus de respecter la garantie légale par un fabricant ou un commerçant, c’est à la Cour du Québec (Cour des petites créances) ou à la cour supérieure selon la valeur du litige,qu’il faut s’adresser pour trancher la question.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami