Se méfier du crédit à la consommation

Avant de s’engager dans l’utilisation du crédit, on doit être très prudent. C’est pourquoi, on doit évaluer si notre budget nous le permet.   Pour ce faire, on détermine quels sont nos revenus et dépenses.  Une fois cet exercice complété, on constatera s’il y a un surplus ou un déficit à notre budget, et on connaîtra ainsi notre capacité à rembourser ou non un nouvel emprunt.

Pourquoi se méfier du crédit ? Parce qu’utiliser le crédit c’est choisir de :

  • payer plus tard et plus cher pour un bien ou un service;
  • s’appauvrir, car on en a moins pour son argent à cause des intérêts;
  • dépenser de l’argent qu’on n’a peut-être pas;
  • entretenir l’illusion de gratuité du fait que l’argent dépensé est invisible;
  • accroître le risque des achats impulsifs en réduisant le temps de réflexion entre le désir et l’achat;
  • engager des revenus qui ne sont pas encore gagnés… et qui n’existeront peut-être pas demain.

Le crédit, c’est aussi courir le risque : de recevoir des factures démesurées et inattendues à la fin du mois. Perdre le contrôle de son budget parce qu’on ne se souvient pas de tous les  achats faits durant le mois et qu’on ne peut plus évaluer le solde réel sur lequel on peut compter.


La publicité sur le crédit ne dit pas :

  • le coût exact de l’intérêt;
  • que détenir une seule carte est suffisant et beaucoup plus prudent;
  • que le danger de dérapage budgétaire croît avec l’usage;
  • que la carte de crédit ne rend ni plus séduisant, ni plus heureux, ni plus amoureux…

Et ce que la publicité sur le crédit ne dira jamais, c’est que payer comptant et avoir de l’épargne, c’est en avoir plus pour son argent, vivre avec moins de stress, avoir plus de liberté, vivre pleinement le présent, dans le réel et non le virtuel…

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami