Cellulaire et téléphone intelligent

Les téléphones cellulaires sont maintenant plus populaires que les téléphones résidentiels.

Il peut être très tentant de s’en procurer un surtout quand on est en recherche d’emploi pour être plus facilement joignable. Il faut être prudent lors du choix d’un cellulaire.

Le cellulaire a un côté très pratique, mais coûte beaucoup plus cher que le 0,50 $ par appel d’une cabine téléphonique.

Pour un nouvel arrivant, il est tentant de se procurer un cellulaire avant sa ligne résidentielle, mais le cellulaire s’accompagne sans doute d’un cadeau (le téléphone remis gratuitement par exemple), c’est-à-dire avec contrat qui le lie pour plusieurs années et qui sera plus coûteux à résilier.

Avant de signer le contrat, il est bon d’analyser les éléments suivants :

  • les besoins réels (quotidiens ou en cas d’urgence);
  • les alternatives (laisser le numéro de la maison, du travail);
  • les messages textes ou l’utilisation d’un ordinateur.

Coûts et contrat

La mode actuelle est d’offrir un contrat de quelques années (habituellement de 12 à 36 mois, c’est ce qu’on appelle un contrat à durée déterminé) à un client, en échange de quoi il reçoit un téléphone sans frais. Le téléphone constitue la portion « rabais »  de l’offre. Si un client décide de mettre fin au contrat avant la date d’échéance, il doit payer la portion « rabais » qui lui a été accordée en déduisant une partie des mois d’utilisation déjà payés, car le coût du téléphone sera réparti sur le nombre de mois du contrat.

Exemple

Contrat de 2 ans avec un téléphone d’une valeur de 200 $ fournit gratuitement.

Au bout d’un an, le client décide de rompre le contrat. L’indemnité maximale qui pourra lui être demandée représente :

200 $ divisé par 24 mois = 8.33 $ X 12 (le nombre de mois payé jusqu’à maintenant) = 99.96 $.  Le commerçant pourra demander de rembourser comme frais de résiliation 100.04 $.

Il doit payer la partie « rabais » de 100.04 $ pour le téléphone qui lui a été remis au début du contrat, mais il n’a pas à payer pour les mois d’abonnement restants.

Il existe d’autres  formes de contrat de cellulaire vous pouvez consulter le site de l’Office de la protection du consommateur pour plus d’informations.

Pour tout problème ou plainte portant sur vos services de télécommunications, contactez Le commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (Le CPRST).

Difficulté de paiement 

En cas de défaut de paiement du compte tel que prévu au contrat, le service est interrompu.

Les ententes de paiement sont difficiles à obtenir, elles peuvent permettre parfois de répartir la dette sur un ou deux mois.

Dossier de crédit et télécommunicationsLes compagnies de télécommunication inscrivent dans les dossiers de crédit les paiements en retard de leurs clients pour les téléphones cellulaires.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami