Carte de guichet

La carte de débit (aussi appelée carte de guichet ou carte à puce) est reliée au compte de banque.  Cette carte facilite les transactions effectuées en personne à notre institution.

La carte de débit peut être utilisée presque partout, pour la majorité des transactions impliquant un transfert d’argent à partir de notre compte. On peut donc payer un achat chez un marchand ou retirer de l’argent comptant d’un guichet automatique. On peut aussi retirer de l’argent comptant supplémentaire chez certains marchands au moment d’un achat. Une limite de retrait pourrait cependant s’appliquer (par exemple : 40 $ ou 100 $) selon le type de commerce.

À utiliser avec précaution !

La carte de débit est très partique mais comporte malheureusement certains risques.  En effet, il est difficile d’être toujours au courant du solde de notre compte et des frais de transactions s’appliquent à chaque transaction si on a pas de forfait.


Numéro d’identification personnel


Pour utiliser une carte de débit, on doit composer un numéro d’identification personnel (NIP).

Consignes de sécurité : le NIP doit être bien protégé

  • On choisit un numéro difficile à deviner (pas notre numéro de téléphone ou notre date d’anniversaire);
  • On ne doit pas l’inscrire sur la carte ni sur un papier qu’on laisse dans notre portefeuille;
  • La carte est toujours rangée en sécurité;
  • Au moment de faire le NIP sur un clavier pour accepter une transaction (à un guichet automatique ou chez un marchand), il est recommandé de procéder le plus discrètement possible, en cachant, au besoin, le clavier de l’autre main.
  • En cas de perte ou de vol, il vaut mieux aviser immédiatement l’institution financière qui a délivré la carte.  Si des achats ou des retraits ont été faits sans votre autorisation, une responsabilité maximale de 50 $ pourrait être exigée. Par contre, dans le cas d’usage abusif , c’est-à-dire si une personne de votre connaissance a utilisé votre carte sans votre autorisation, vous pourriez être tenu responsable.

Perte ou vol

En cas de perte ou de vol, il est très important de contacter le plus rapidement possiblement l’institution financière qui nous a octroyé la carte. Cette mesure vise à annuler la carte afin d’empêcher toute nouvelle transaction par un éventuel fraudeur. Des démarches doivent être faites pour réactiver une nouvelle carte. En cas de transactions effectuées entre la perte ou le vol et notre signalement à l’institution financière, notre responsabilité se limite à 50 $.  Cependant, la responsabilité du détenteur pourra être retenue en cas de fraude ou d’usage abusif.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami