Banque

Une banque à charte offre des services financiers à ses clients tout en servant d’intermédiaire entre les emprunteurs et les prêteurs. Ses profits proviennent de l’écart entre les intérêts payés aux déposants et ceux reçus des emprunteurs et des services connexes. Les banques sont régies par la Loi sur les banques du gouvernement du Canada.

Au Québec, on retrouve les banques suivantes : Banque Laurentienne, Banque CIBC, Banque Royale du Canada, Banque TD, Banque de Montréal, Banque Nationale du Canada. C’est la Banque nationale du Canada qui offre le plus grand nombre de points de service. Une banque, ING Direct, offre les mêmes services que les banques ci-haut nommées, mais n’a qu’un seul comptoir de service au centre-ville de Montréal. La grande majorité des transactions faites avec cette banque se font sur Internet.


Plaintes


Pour porter plainte contre une banque, on doit premièrement s’adresser au personnel ou au responsable du service à la clientèle de la succursale où on fait affaire. Si on n’obtient pas de satisfaction, on peut s’adresser à l’ombudsman de la banque avec qui on fait affaire . S’il n’y a toujours pas de règlement du différend, c’est l’ombudsman des services bancaires et d’investissement du Canada qu’il faut contacter.


Banques étrangères


Plusieurs banques ayant leur siège social à l’extérieur du Canada font affaire ici, mais n’offrent pas un service bancaire complet. À son arrivée, l’immigrant doit ouvrir un compte dans une institution canadienne et demander un transfert d’argent à partir de la banque dans son pays d’origine vers son nouveau compte. Ce transfert se fait grâce au code SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication).

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami