Compensation

Il faut savoir qu’une banque peut se rembourser à même notre compte. Il existe un lien très serré entre le compte de banque, le prêt personnel, la marge de crédit et une carte de crédit détenus par un même individu dans une même institution.

En effet, l’institution financière peut puiser dans un compte courant pour payer le montant minimum dû sur une carte de crédit émise par cette même banque. On appelle cette pratique la compensation.


Exemple

Madame est salariée. Elle a un compte courant ainsi qu’une carte de crédit de la banque XYZ.

Elle reçoit son salaire de 1 000 $ le 28 mars, retire 100 $ pour faire une épicerie, paie 100 $ pour son électricité et compte payer son loyer de 700 $ le 1er avril.

Elle doit un montant minimum de 200 $ sur sa carte de crédit dont le paiement est dû le 30 mars mais n’a pas l’argent disponible. Elle prévoit faire le paiement à sa prochaine paie, le 11 avril.

La banque XYZ en a décidé autrement et débite du compte de la cliente le 200 $ dû le 30 mars sans le consentement de cette dernière.

Madame n’aura que 600 $ pour payer son loyer.



ATTENTION

Dans le cas d’une personne ne recevant que des prestations d’aide sociale : un chèque d’aide sociale ne peut être saisi par un créancier.

Par contre, dès qu’il est déposé dans un compte bancaire, l’institution ne tient pas compte de la provenance de l’argent et il peut arriver qu’elle l’utilise pour se rembourser elle-même (pour une dette sur carte ou marge de crédit). Dans un tel cas, des recours sont possibles. Cependant, si cette saisie a laissé un compte sans fonds suffisant, d’autres chèques n’ont peut-être pas pu être honorés. S’il s’agit d’un chèque de paiement de loyer ou d’électricité, cela peut avoir de lourdes conséquences (menaces d’éviction ou de coupure de service…).

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami