Réduire les frais de service

Il y a différentes stratégies pour réduire nos frais de service.


Nombre de transactions


Pour établir le forfait désiré, il est bon d’observer attentivement le nombre et le type de transactions faits dans les derniers mois. Si on fait beaucoup de transactions, il faut s’assurer de choisir le forfait le mieux adapté à notre situation. Un forfait permettant un nombre illimité de transactions peut coûter très cher. Pour diminuer nos frais, on peut réduire le nombre de transactions en payant plus souvent avec de l’argent comptant plutôt qu’avec une carte de débit.

Pour réduire aussi le nombre de transaction, pensez à retirer de l’argent lors d’un achat chez un commerçant. Cela comptera pour une transaction au lieu de deux !



Choix du guichet


Le meilleur guichet est celui d’une succursale de l’institution financière où on a un compte. Si aucun n’est facilement accessible lors des déplacements quotidiens, il est peut-être temps de changer d’institution. Pour éviter les coûts inutiles, il est préférable de ne pas retirer à n’importe quel guichet qui se trouve sur notre chemin.


Astuce budgétaire

Retirer un montant d’argent comptant pour quelques jours, et s’y tenir, est une bonne habitude à acquérir pour éviter de multiplier les frais de transactions.


Solde minimal


Après avoir bien évalué le forfait qui nous convient, on s’informe sur le montant à laisser en permanence dans notre compte courant pour éviter les frais mensuels du forfait.

En maintenant au compte le solde minimum demandé par la banque pour que le forfait soit gratuit, on épargne mensuellement le coût du forfait. Cette épargne pourrait être vue comme un « intérêt » sur le compte.


Exemple

Pour un forfait mensuel de 5 $, on peut nous demander de toujours laisser au moins 1 000 $ dans notre compte.
Le fait de ne pas payer le 5 $ mensuellement nous permet d’épargner 60 $ par an, c’est-à-dire un gain annuel de 6 % sur notre 1 000 $.

Difficile d’avoir un si bon rendement dans nos placements!


ATTENTION

Le solde minimal à laisser dans le compte varie d’un forfait à l’autre, et d’une institution à l’autre. Les transactions supplémentaires, qui excèdent le nombre de transactions prévues au forfait sont chargées.

Et attention, dès qu’on passe sous le seuil minimum requis, on paie le coût du forfait.


D’une pierre… deux coups


Le solde minimal laissé dans le compte peut être considéré comme le fonds de roulement du même compte. Le fonds de roulement c’est l’envers d’une marge de crédit. Il maintient dans le compte un solde équivalent à un mois de dépenses du ménage. Ainsi, en cas de retard dans l’encaissement d’un chèque de paie ou lors d’une dépense imprévue, il y a en réserve de l’argent, évitant ainsi les chèques sans fonds et permettant le paiement des comptes courants.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami