Mesures de sécurité


Ne jamais prêter sa carte de crédit

Il ne faut jamais prêter sa carte de crédit et être très prudent avant de l’utiliser pour les achats de quelqu’un d’autre, car le détenteur de la carte est l’unique responsable des achats faits avec sa carte.


Deuxième carte d’un même compte

En cas de demande d’une deuxième copie de carte de crédit pour l’usage d’un conjoint, le demandeur est considéré comme un endosseur et doit rembourser le solde de la carte si le détenteur ne paie pas, sans égard à qui a fait les achats avec la carte.

ATTENTION

L’utilisation de la carte par le nouvel utilisateur est considérée comme un consentement, comme l’acceptation du crédit qu’il peut maintenant utiliser.

Le 2e utilisateur, quand il aura porté un achat à sa carte, deviendra en même temps coresponsable de la dette totale du compte.


Conserver les reçus d’achats

Il est important de conserver les reçus et de vérifier attentivement le relevé mensuel. Il se glisse parfois des erreurs dans la facturation et personne n’est à l’abri d’une fraude.


Perte ou vol de carte

En cas de perte ou de vol de carte de crédit, il faut aviser l’émetteur dans les plus brefs délais. Dans ce cas, la loi protège le détenteur dont la responsabilité se limite à 50 $.


Protéger sa carte

Bien entendu, il faut protéger sa carte de crédit. Certaines précautions simples diminuent significativement le risque de voir sa carte copiée ou clonée.

  • Ne jamais divulguer le numéro de sa carte de crédit ainsi que les 3 chiffres de contrôle qui se trouvent à l’endos de la carte à une personne ou une entreprise lorsqu’on a un doute.
  • Cacher le clavier sur lequel on inscrit notre numéro d’identification personnelle (NIP).
  • S’assurer qu’on est sur un site sécurisé lorsqu’on effectue une transaction en ligne. L’adresse d’un site sécurisé doit commencer par : https:// et on doit voir apparaître un cadenas jaune à droite de l’adresse.
  • Éviter de laisser quiconque être en possession de notre carte de crédit sans notre présence, ce qui signifie, par exemple, qu’on suit le serveur jusqu’à la caisse au lieu de lui laisser notre carte.
  • Ranger la carte de crédit dans un endroit sécuritaire. Il est très important de savoir qu’on sera responsable des achats effectués sur la carte si cette dernière est utilisée par quelqu’un qu’on connaît, même si cette dernière l’a fait sans permission.

En cas de fraude, il est important d’informer notre institution financière et d’aviser l’émetteur de notre dossier de crédit.


ATTENTION

Avant d’acheter par Internet ou de transiger avec une entreprise par téléphone, il est fortement conseillé de prendre le temps de s’informer sur le commerçant. On trouve sur le site de l’Office de protection du consommateur (OPC) un répertoire permettant de connaître les plaintes déposées contre différents commerçants.


Numéro d’identification personnel d’une carte de crédit


Pour utiliser une carte de crédit, on doit signer la facture ou composer un numéro d’identification personnel (NIP).


Consignes de sécurité : le NIP doit être bien protégé

On choisit un numéro difficile à deviner (pas notre numéro de téléphone ou notre date d’anniversaire);
On ne doit pas l’inscrire sur la carte ni sur un papier qu’on laisse dans notre portefeuille;
La carte est toujours rangée en sécurité;
Au moment de faire le NIP sur un clavier pour accepter une transaction (à un guichet automatique ou chez un marchand), on procède le plus discrètement possible, en cachant, au besoin, le clavier de notre autre main.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami