Assurance privée pour les médicaments

Pour diminuer les coûts du régime public, la loi oblige toute personne qui peut avoir accès (par son emploi) à une assurance médicale privée, à y souscrire et à y inscrire ses enfants et son conjoint. Si on a une assurance privée, on ne peut être couvert par l’assurance publique pour les médicaments.

Par contre, même avec une assurance privée, les rendez-vous chez les médecins généralistes ou spécialistes du système public de santé, ainsi que les examens, traitements et opérations effectués dans ce réseau demeurent couverts par l’assurance-maladie publique.

En cas de perte d’emploi, cependant, il faut faire les démarches pour s’inscrire au régime public d’assurance médicaments du Québec.

Leave a Reply