Soins couverts par la carte d’assurance-maladie

La carte d’assurance-maladie permet de recevoir des soins médicaux gratuitement à l’intérieur du système de santé québécois. On peut consulter un médecin, recevoir des soins d’une infirmière, avoir des prises de sang, ou passer une échographieprescrites par un médecin, ou recevoir des traitements.


Médicaments pour certains traitements


Lors d’un séjour à l’hôpital, ou dans le cas d’un traitement reçu en clinique, les médicaments sont couverts par l’assurance-maladie.


Médecins


Les soins offerts par un médecin sont remboursés en grande partie. Certains papiers signés par un médecin doivent être payés comme par exemple les certificats médicaux, une attestation de grossesse ou d’incapacité à travailler. Dans certaines cliniques, des frais peuvent être exigés pour des frais d’analyse en laboratoire.


Soins hospitaliers


Lors d’une hospitalisation, les coûts de la chambre sont couverts grâce à l’assurance-maladie. Si on veut une chambre semi-privée ou privée, on aura à débourser entre 60 $ et 200 $ par jour selon l’hôpital (une partie ou la totalité de cette facture peut être remboursée par des assurances privées).

Tous les soins reçus dans un hôpital sont gratuits si on a une carte d’assurance-maladie, des traitements aux repas.


Chirurgies


Les chirurgies couvertes par le régime d’assurance maladie sont celles qui sont nécessaires sur le plan médical et qui sont rendues par un médecin omnipraticien ou spécialiste.


Dentiste pour les enfants – certains soins


Pour les enfants de moins de 10 ans, l’assurance-maladie donne accès à un examen dentaire gratuit par année, ainsi qu’à la réparation d’une carie, à des soins d’urgence et à quelques autres traitements.


Optométriste pour les enfants


La Régie de l’assurance-maladie du Québec couvre les coûts d’un examen de la vue une fois par année (sauf exception), ainsi que quelques autres services (examen en cas de strabisme, prescription de lunette, etc.) pour les clientèles suivantes :

  • Les personnes de moins de 18 ans;
  • Les personnes de 65 ans ou plus;
  • Les personnes âgées de 18 à 64 ans prestataires de l’aide sociale depuis au moins un an;
  • Les personnes ayant une déficience visuelle;
  • Les personnes de 60 à 64 ans qui reçoivent une allocation de conjoint depuis au moins 1 an et qui, sans cette allocation, auraient droit à l’aide sociale.

Oops.



Il semblerait que votre navigateur ne supporte pas cette fonction.

Appuyez sur les touches ctrl+d de votre clavier pour sauvegarder cette page dans vos favoris.

Félicitation



Votre message a été envoyé avec succès.

Oops



Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Envoyer cette page à un ami